Culture

03

 

Un peuple accueillant
Les mahorais sont en général très accueillants et souriants, parlant le français, il est plutôt facile de les aborder. L’slam est la religion dominante, et les mahorais sont très pratiquants. Vous pourrez ainsi voir quelques mosquées sur l’île et à Dzaoudzi.

Les m’biwis
Les m’biwis sont de petits bâtons de bambou que l’on frappe l’un contre l’autre pour marquer le rythme. Souvent joués par des groupes de femme qui dansent et chantent en même temps, les m’biwis accompagnent de nombreuses cérémonies. À chaque arrivée d’avion à Mayotte, un groupe de femmes accueille ainsi chaleureusement les voyageurs.

Musique et danse
Très importants dans la culture mahoraise, la musique et la danse rythment les étapes de la vie ainsi que les saisons.Parmi les danses traditionnelles, citons le shigoma (réservé aux hommes) ou les danseurs forment un cercle au milieu duquel des tambours marquent la cadence, le murengué (danse de combat réservée aux hommes) et le m’godro.

Vêtements traditionnels

Le vêtement traditionnel féminin s’appelle le nambawani. Il se compose de deux parties : le saluva qui est un paréo, c’est-à-dire une jupe et le kishali, pièce de tissu qui se porte en châle, sur les épaules ou parfois replié sur la tête.

Le Tam tam zébu
Sorte de corrida à la mahoraise, cette fête traditionnelle se déroule dans les rues des villages mais aussi à Dzaoudzi

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s